Partager cette recette ...

recette melon

Protégé par son écorce épaisse, le melon a l'avantage de se gorger d'eau (88 %), ce qui le rend très rafraîchissant. De plus son apport en sucre plus que raisonnable et un apport calorique modéré : 48 kcal/100 g.

Choisissez-le lourd, c'est le signe qu'il est gorgé de sucre. Regardez son pédoncule, s'il n'est plus là ou bien s'il est craquelé, le melon a de fortes chances d'être mûr à point. Fiez-vous aussi à son agréable odeur, il doit être bien parfumée, mais pas trop sinon il est trop mûr… N'oubliez pas que le fruit va continuer à mûrir chez vous, donc choisissez-le en fonction du jour de dégustation.

Son utilisation cuite, pourtant délicieuse, reste trop souvent ignorée. Poêlé deux à trois minutes ou en papillote au four, il accompagne volontiers le poisson et la volaille. Les tranches de melon peuvent, pour changer, être trempées dans une pâte à beignets puis frites.

On trouve plusieurs variétés de ce fruit polymorphe :

  • Le Charentais (et charentais brodé, dont l'écorce est recouverte d'une résille), renferme dans une écorce verte pâle, une chair orangée et très sucrée. Turquin, morin, barbarin, sucrin, citrolin, muscadin... sont autant d'espèces de cette variété.
  • Le Galia, dont la chair est verte, mais tout de même sucrée, sous son écorce brodée.
  • Les melons jaunes et verts, qui ont une chair blanche et une forme oblongue. On le produit partout dans le monde.

Le melon se déguste souvent seul ou accompagné de porto, mais il peut être associé à certain dessert comme une tarte aux fruits frais ou cette idée de recette melon qui sera un atout pour votre table...